Eco Car Solaire

Le symbole dakarois

deviens durable et écologique!

30 oct 2019 à 18h

Financement participatif LANCEMENT

présentation du projet et discussion
Apéro sénégalese

@myclimate
Pfingstweidstr. 10, Zurich

Download Flyer

2 nov 2019 à 19h

Financement participatif BOOST PARTY

présentation du projet, délices africains
Stand-up comique: Eddie Ramirez
Fête avec Afrobeaz, Ragga, R&B, Semba, Kizomba

Download Flyer

8 nov 2019 à 18h

Financement participatif EXHIBITION

MUSEKE, a Vision for Africa,
Heritage, Innovation and AfroFuturism
Photography & Artwork by MANDU
@Ethnicity Gallery

Download Flyer

Le projet

Grâce à une technique novatrice, EcoCar Solaire entend transformer les célèbres minibus bariolés de Dakar – les cars rapides – en véhicules écologiques fonctionnant à l’énergie solaire.

L’accent est mis sur le développement d’une mobilité urbaine durable, accessible à tous. Dakar, une ville moderne et respectueuse de l’environnement: telle est la vision d’EcoCar Solaire pour la capitale du Sénégal, dont l’objectif est de réduire la pollution atmosphérique due aux gaz d’échappement tout en restant accessible à toutes les couches de la population.

Origine du projet

Depuis plusieurs décennies, les cars rapides transportent chaque jour des milliers de Dakarois, assurant ainsi la mobilité urbaine.

80% des habitants de Dakar dépendent des transports en commun aux tarifs abordables qui relient le centre-ville aux quartiers de la périphérie et desservent également les rues étroites et souvent mal entretenues des quartiers informels («bidonvilles»). Sans les cars rapides, les femmes du marché ne seraient plus en mesure de garantir l’approvisionnement de base en légumes et en poisson dans les quartiers.

Mais ces minibus robustes devraient disparaître du paysage et céder la place à un nouveau système de bus officiel. Leur disparition sonnerait le glas d’un système et d’un savoir-faire développés au fil des décennies par les exploitants, les conducteurs et les garagistes. Ce serait également la fin d’un symbole dakarois présent sur de nombreuses cartes postales du Sénégal.

Il est clair que les vieux moteurs diesel ont fait leur temps. Les gaz d’échappement polluants, les poussières fines et le CO2 ne sont pas compatibles avec une ville africaine respectueuse de l’environnement où il fait bon vivre.

Mais le symbole de Dakar, qui garantit quelque 30 000 emplois, doit-il vraiment être supprimé?
Le projet EcoCar Solaire défend une approche axée sur la modernisation de ce système de transport informel en transformant les cars rapides en cars solaires écologiques.

Newsletter

En savoir plus sur le projet
Inscrivez-vous gratuitment à notre newsletter.

La solution

EcoCar Solaire, un projet initié par mandu|architexture & urbanizm, propose de doter les cars rapides d’une technologie basée sur l’énergie solaire. En collaboration avec l’institut suisse Ökozentrum, pionnier dans le domaine de l’électromobilité, ils développent un kit de conversion permettant aux mécaniciens locaux de transformer les cars rapides en cars solaires.

Ensemble avec les exploitants d’énergie solaire et le CETUD, le Conseil Exécutif des Transports Urbains de Dakar, EcoCar Solaire va à la suite mettre en place un réseau de stations-service solaires auprès desquelles les nouveaux cars pourront recharger leur batterie. Les cars solaires seront exploités par une coopérative issue de l’union des chauffeurs des cars rapides. Le savoir-faire serait ainsi préservé.

Avantages des cars solaires

100% d’énergie solaire renouvelable

0% d’émissions, 0% CO2

Aucune nuisance pour la santé des habitants, des usagers ou des chauffeurs

30 000 emplois garantis dans le secteur informel

Renforcement de l’économie locale

Transfert de savoir-faire et création de nouveaux emplois

Recyclage et utilisation des ressources existantes

Solution à faible technologie, économique et facile à reproduire

Conservation du patrimoine culturel et du symbole touristique du Sénégal

Je m’implique

Afin de convaincre le gouvernement sénégalais et les investisseurs du bien-fondé et de la viabilité du concept, la prochaine étape consistera à transformer par l’Ökozentrum un ou deux bus pilotes en cars solaires et d’effectuer un essai sur route depuis Zurich jusqu’à Dakar.

Une partie du financement a déjà pu être trouvée grâce à nos partenaires. Afin d’obtenir les fonds manquants pour la première phase pilote, nous avons lancé une campagne de financement participatif.

Le temps est compté. Le gouvernement sénégalais est en train de mettre à la casse les cars rapides, qui sont entretenus par un vaste réseau de mécaniciens, pour les remplacer par un système de bus officiel basé sur des véhicules diesel.

Pour transformer les cars rapides en cars solaires et garantir les 30 000 emplois qui en dépendent, nous devons agir rapidement. Et pour cela, nous avons besoin de votre aide.

Soutenez notre campagne de financement participatif et aidez-nous à transformer un à deux bus pilotes en cars solaires. Vous ferez ainsi un geste concret pour le climat et contribuerez à renforcer les structures économiques locales de Dakar.

De Zurich à Dakar

Vous souhaitez soutenir le projet?

Vous souhaitez participer au tirage au sort et tenter de gagner une place pour le premier essai sur route de Zurich à Dakar?

Team

Mandu dos Santos Pinto

Mandu dos Santos Pinto

mandu|architexture & urbanizm

Initiateur du projet, coordination et développement

Carmela Ahokas Houben

Carmela Ahokas Houben

mandu|architexture & urbanizm

Communication

Mario Vögeli

Mario Vögeli

Ökozentrum

E-mobilité

Joy Frempong

Joy Frempong

Association Museke

Transfert de connaissances

Edouard Diatta

Edouard Diatta

mandu|architexture & urbanizm

Processus participatifs

Donato Ponzio

Donato Ponzio

Association Museke

Administration et finances

Daniel Habte

Daniel Habte

Association Museke

Juridique

Rosanna Burelli

Rosanna Burelli

mandu|architexture & urbanizm

Organisation et médias sociaux 

Informations de fond / l’Afrique urbaine

Les réseaux de bus publics de nombreuses villes africaines qui, avec un taux de croissance annuel de 4,87%, affichent le taux d’urbanisation le plus élevé du monde, ne fonctionnent plus guère (7% à Dakar).

Par ailleurs, ils ne couvrent pas les quartiers informels aux rues étroites et souvent mal entretenues. Les minibus se sont engouffrés progressivement dans cette brèche et leurs services de taxis collectifs constituent désormais la majorité des transports publics (60% à Dakar). Ces minibus garantissent la mobilité urbaine à la plus grande partie des citadins, et notamment à la tranche de la population la plus pauvre.

Mais ils contribuent également à la pollution de l’air et du climat. Les dernières mesures de la qualité de l’air à Dakar sont alarmantes. C’est là qu’intervient le projet EcoCar Solaire: développer des moyens de transport public durables, écologiques et économiques, accessibles à toutes les couches de la population.

Partenaires

Contact

ecocar@museke.ch
Eco Car Solaire / Museke Verein
Erlachstrasse 36, 8003 Zürich

Suivez-nous
Newsletter

Inscrivez-vous gratuitment à notre newsletter.

Impressum       Datenschutz        Cookies